Toutes_actus

Toutes nos actualités

Retrouvez nos derniers projets, événements et partenariats ! 

Découvrez toutes nos dernières actualités en lien avec l'emploi et le handicap.

Programme Handitutorat et continuité pédagogique

L’un des principes-clés du HandiTutorat Sopra Steria ?

La régularité des rendez-vous durant lesquels handituteurs et lycéens échangent conseils, aides aux devoirs et discussions plus informelles entre jeunes.

Mais les mesures de confinement et de distanciation sociale imposées par la pandémie de Covid-19 ont imposé une nouvelle organisation…  Nicolas et Valentin, handituteurs et étudiants à l’Isima, et Deyan, le lycéen qu’ils ont accompagné, nous expliquent comment ils ont maintenu le contact.

Valentin et Nicolas, tandem de handituteurs étudiants de l’Isima, témoignent : « Dès notre entrée dans le programme HandiTutorat, nous avons pris l’initiative de créer un groupe dédié sur la plateforme Discord pour fluidifier nos échanges, aussi bien entre nous qu’avec les lycéens. Lorsque le confinement a été annoncé, mi-mars, nous étions déjà bien rôdés et nous avons pu sans difficulté basculer nos séances, jusqu’ici en présentiel dans l’enceinte du lycée de Deyan, en mode "à distance". »

 

Des points positifs…

Deyan, le lycéen de seconde qu’ils accompagnent, confirme que le rythme est maintenu : « Nous avions pour habitude de nous voir 1h toutes les 2 semaines, c’est un rythme que nous avons conservé durant le confinement. Et plus si besoin :  Nicolas et Valentin n’ont plus de cours et disposent donc de plus de temps ! » Les deux étudiants y voient aussi certains avantages, comme une organisation plus souple des séances ou encore, plus de temps à consacrer au vécu de l’élève, grâce à un cadre plus informel.

 

… malgré certaines limites

L’organisation actuelle à distance rencontre quand même des limites: « Même si nos rencontres bimensuelles m'aident toujours, celles-ci sont moins fructueuses. Le manque de proximité rend la compréhension de certaines explications plus laborieuses » analyse Deyan. Pour Nicolas et Valentin aussi, il y a un "mais" : « Au final, même si nous arrivons à travailler, les distractions autour de notre poste de travail sont plus nombreuses ;  il faut savoir rester concentré devant son écran,…  Plus souple, cette organisation demande aussi plus de rigueur. »

 

Et demain ?

S’il reste compliqué de se projeter dans les prochains mois, le trio réfléchit déjà aux conditions dans lesquelles il continuera d’échanger jusqu’à la fin de l’année 2020, à l’issue de cette septième promotion du programme HandiTutorat  Sopra Steria.  Une chose est sûre : les liens tissés entre le lycéen et ses tuteurs perdureront au-delà : « Nous avons sympathisé et même après le HandiTutorat, nous comptons garder contact. » confirme Deyan.

 

En savoir plus sur le HandiTutorat Sopra Steria.